Un chat «bionique» doté de pattes artificielles


Pooh est le premier chat «bionique» d'Europe continentale. (Photo: AFP)


Sept ans après Oscar, le premier chat à s'être vu greffer deux pattes artificielles, un chirurgien vétérinaire bulgare a renouvelé l'exploit en rendant sa mobilité à un jeune matou, Pooh, le premier chat «bionique» d'Europe continentale.

Privé de ses deux pattes postérieures, ce félin âgé d'un an a désormais deux prothèses en polymère et caoutchouc montées sur titane. Un mois après l'opération, «celle-ci peut être considérée comme un succès», a annoncé à l'AFP Vladislav Zlatinov, vétérinaire à Sofia.

«Son état est plus que satisfaisant»

Le jeune chat aux longs poils noirs et blancs, qui se trouve encore à la clinique vétérinaire, joue aujourd'hui comme n'importe lequel de ses congénères de son âge avec ses pattes artificielles, a constaté une journaliste de l'AFP. «Son état est plus que satisfaisant. Il est encore un peu maladroit mais il peut marcher, sauter et courir», a relevé le Dr Zlatinov.

Recueilli en avril près d'une voie ferrée, dans la campagne bulgare, Pooh («Peluche» en bulgare) a probablement eu les deux pattes postérieures arrachées par un train. Selon le vétérinaire, il est le premier chat à bénéficier d'une telle double-greffe de prothèses en Europe continentale, après la toute première réalisée fin 2009 en Grande-Bretagne par le chirurgien Noel Fitzpatrick sur Oscar.

«Pratiques innovantes»

Un deuxième chat bulgare, Steven, également amputé des deux membres postérieurs, a déjà bénéficié de la pose d'une première prothèse et devrait se voir greffer la seconde prochainement, a précisé le Dr Zlatinov.

«Pooh et Steven ont survécu car on ne les a pas abandonnés à leur sort», a relevé vendredi Vyara Mladenova, de la branche bulgare de l'ONG de défense des animaux Let's Adopt, qui finance ces opérations.

Pour Vladislav Zlatinov, «il est encourageant de voir que même dans un pays défavorisé comme la Bulgarie, il peut y avoir ce genre de pratiques innovantes».

ATS


Le chat le plus célèbre de Suisse a son livret militaire


Prénom: Brigadier. Nom: Broccoli. Un minet, qui est la mascotte de la caserne de Lyss, vient de recevoir son livret de service officiel, inclus un numéro AVS!

Un livret de service officiel a été attribué au chat de la caserne de Lyss (BE). (Photo: Facebook)


Il a toute une caserne pour jouer et son compte Facebook est suivi par 3000 personnes. Le chat qui est la mascotte des installations militaires de Lyss est certainement le chat le plus célèbre de Suisse. A chaque école de recrues ou cours de répétition, 400 militaires le câlinent.

Depuis 2012, Brigadier Broccoli appartient officiellement à l'inventaire de l'armée suisse, nous rappelle la «Berner Zeitung». Il a pris ses quartiers principalement au bureau de compagnie où il adore les caresses.

Un numéro AVS «codé»

Or, un soldat est vraiment soldat lorsqu'il reçoit son livret de service. Il vient de le recevoir, avec le numéro AVS suivant: 1291.007.3250. Les services de décodage n'ont pas chômé et ont pu expliquer ce numéro. Les quatre premiers chiffres représentent l'année de la fondation de la Confédération. Le deuxième groupe est cher à un espion célèbre qui, tout comme Brigadier Broccoli, a un caractère affûte. Le dernier chiffre n'est autre que le numéro postal de Lyss!

Treize ans et toujours vaillant

Son livret compte déjà 4000 jours de service. Un beau palmarès. Quant aux effets qui lui sont attribués et au montant des soldes qu'il a touchées, ces informations sont classées secret défense. A noter que le nom Broccoli lui a été donné tout simplement parce que le minet adore ce légume. Ce régime lui profite puisqu'il va fêter en avril prochain ses 13 ans.